Le Plan Étudiants est un projet de réforme de l’enseignement supérieur en France proposé à la fin de l’année 2017 par le gouvernement d’Édouard Philippe visant notamment à répondre au problème de saturation des universités. Le plan a été concrétisé par la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants, aussi appelée loi Vidal (du nom de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal), adoptée le .

La principale mesure législative du plan est la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants, promulguée le . Elle modifie les conditions d’accès à l’Université en permettant une sélection sur dossier pour les filières saturées qui procédaient à un tirage au sort « depuis plusieurs années ». Une législation sur la sélection était nécessaire puisque la circulaire instaurant le principe du tirage au sort comme système de sélection avait été déclarée illégale le  par le Conseil d’État.

La loi est concrétisée par l’adoption d’une nouvelle plateforme des gestions des vœux et candidatures, Parcoursup.

La loi remplace également les frais d’inscriptions à l’université par « une contribution destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention ».

À partir de la rentrée 2018, les nouveaux étudiants sont rattachés au régime général de la sécurité sociale et les mutuelles étudiantes ne gèrent plus l’assurance maladie.

WordPress Video Lightbox