COMMUNIQUE DE PRESSE

« Le 14 janvier, dans sa « Lettre aux Français », le Président de la République signait le lancement du Grand débat national, exercice inédit d’expression et de consultation directe des Français. Aujourd’hui, on dénombre près de 1.2 million de visites sur la plateforme participative, plus de 500 000 contributions et près de 3 000 réunions locales. Dans cette période intense de dialogue, nous proposons à notre tour deux grands rendez-vous citoyens les 6 et 8 février prochains, au Cellier de Clairvaux à Dijon. Ces deux débats publics ouverts à tous sont l’occasion pour chacune et chacun de participer à cette concertation nationale. Le débat du mercredi 6 portera sur deux grandes thématiques : « Transition écologique » et « Fiscalité et dépenses publiques ». La réunion du vendredi 8 février aura pour thèmes : « Démocratie et citoyenneté » et « Organisation de l’Etat et des services publics ». L’organisation du Grand débat national exige le respect du principe de la libre expression et l’indépendance des participants. Ainsi, la sincérité des débats sera garantie par la neutralité des animateurs en charge de la modération et de la restitution des échanges. Les comptes-rendus de chaque débat seront disponibles et consultables en ligne sur nos sites internet respectifs. Nous rappelons que chaque Côte-d’Orien peut organiser un débat à l’échelle de son quartier ou de sa commune, en se rendant sur la plateforme https://granddebat.fr. Un numéro vert est également à disposition (0 800 97 11 11). Nous vous attendons nombreux, mercredi et vendredi, pour ouvrir ensemble le Grand débat à Dijon. »

Didier Martin et Fadila Khattabi, députés de la Côte-d’Or

WordPress Video Lightbox